Trouver un emploi sans diplômes, ni qualifictions

Que faire sans diplôme, ni qualification?

Il existe de nombreux employeurs qui pourraient s’intéresser à votre candidature, même si vous ne croyez pas avoir les diplômes et les qualifications pressenties pour certains postes.

Certains emplois exigent les diplômes et les qualifications, bien entendu mais il existe aussi de nombreux emplois qui ne demandent pas nécessairement un CV ou une lettre de motivation. Une simple visite au bureau du recruteur ou du patron peut suffire pour certains emplois où les pré-requis sont moins restrictifs.

Par exemple, en restauration, en hôtellerie, en tourisme et dans plusieurs emplois liés aux services, il demeure possible d’obtenir un emploi si vous faites une bonne impression.

Qui plus est, certains de ces emplois peuvent même être occupés en tant que travailleur autonome comme faire des ménages, des transports, de l’accompagnement ou même prendre soin d’animaux domestiques.

Il vous suffit d’avoir établi votre domaine d’intérêt et de vous y faire connaître, souvent en échangeant directement avec les ressources humaines, un patron ou encore, dans le cas du travail autonome, avec un ou plusieurs clients.

Adolescent et sans expérience? Aucun problème!

Identifiez des emplois à distance de marche d’où vous habitez et entrez en contacts avec eux.

Épiceries, restos, campings, parcs et autres commerces ou organisations, comme des villes, ont fréquemment des postes pouvant être occupés, presque sur-le-champ, par des adolescents ou de jeunes adultes fiables et motivés.

En cours d’emploi, il sera possible d’identifier, depuis l’interne, d’autres opportunités qui conviennent mieux, notamment de former les nouveaux ou de prendre charge de différentes tâches répétitives, comme lors des inventaires ou des activités de sensibilisation (comme celles ayant rapports à différents aspects de la santé et sécurité, au travail).

Pour la plupart de ces emplois, il s’agit simplement d’avoir la bonne attitude.

Ceci dit, en tant que jeune travailleur sans expérience, n’acceptez pas des emplois inutilement dangereux, incluant ceux où vous seriez appelé à soulever des charges trop lourdes qui pourraient vous blesser au dos, par exemple.

Plus que tout, protégez votre santé physique et psychologique.

Qu’importe le travail choisi, il doit vous procurer une compensation suffisante et attrayante en plus d’ajouter du positif à votre vie.

Si un employeur ne satisfait pas à ces exigences minimales, il ne vous mérite pas et vous devriez chercher ailleurs, pour un emploi respectueux de vos atouts, même en l’absence d’études ou d’expériences.

Le droit fondamental à la dignité de chaque personne doit demeurer non-négociable.

Utile pour le CV, aussi

En plus de vous compenser financièrement, un emploi d’ado ou de jeune adulte, sans pré-requis académique ou expérientiel ajoutera forcément une expérience professionnelle à votre CV.

Ne l’oubliez pas.

Et n’hésitez pas à changer d’emploi si un employeur devient mal avisé ou irrespectueux de vos besoins et attentes, envers votre travail. Le respect est une voie bidirectionnelle alors si l’employeur vous manque de respect et n’agit pas de manière efficace pour corriger la situation, rien ne vous force à endurer une telle condition d’emploi.

En cas de doute, n’hésitez pas à contacter la Commission des normes du travail (CNT), au Québec, pour faire défendre vos droits fondamentaux, à votre travail et ce, même après un congédiement que vous ressentez avoir été abusif, de quelque manière que ce soit.

Travailler avec un ou des amis

Selon le type de travail, ça peut aussi être une occasion de travailler avec un ou des amis, par exemple, dans l’entrepôt d’une épicerie.

Le temps passe plus vite lorsqu’on est en bonne compagnie et les synergies au travail peuvent y être plus nombreuses. À vous de voir si une telle perspective peut s’appliquer.

À noter qu’en ayant au moins un ami au travail, c’est typiquement plus facile d’identifier d’éventuels abus puisque votre ami pourra vous faire remarquer si des demandes sont acceptables, si vous n’avez pas eu l’occasion de les qualifier, vous-même… trop occupé que vous étiez à travailler!

Aussi, communiquer à votre famille et à vos proches que vous cherchez un tel emploi ou que vous en occupez un afin que votre « village » soit bien au fait de vos besoins, actions et aspirations, en ce qui a trait à votre occupation en emploi.

Qu’importent les défis, gardez l’espoir et motivez-vous à dénicher des emplois parfois moins connus qui vous permettent de faire partie du marché du travail, vous aussi, afin de vivre dignement et de manière aussi indépendante que désirée.

2 réponses

  1. j’ aimerais comprendre pourquoi le canada malgré la penurie ne veut pas recruter depuis l’ afrique.MERCI DE ME REPONDRE

    1. Les raisons peuvent être nombreuses.

      Le Canada a des quotas de résidents permanents à respecter et les processus de sélection peuvent être plus difficiles à passer pour quiconque ne satisfait pas aux critères.

      D’autre part, il existe une certaine concurrence alors chaque candidature doit trouver le moyen de se mettre en valeur, autant que possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recrutement en ligne

Annoncez vos emplois en quelques clics aux meilleurs prix, sans surprises.

Jeunes gens dans un arbre