Soigner ses habitudes de vie

Vous cherchez un emploi depuis plus d’un an?

Quelque soit la raison pour laquelle votre recherche d’emploi n’aboutit pas, vous devez mobiliser les aides à votre portée pour réussir votre démarche.

D’ailleurs, la remobilisation pourrait être le pas dans la bonne direction dont vous avez le plus besoin.

Qu’importe ce qui a manqué lors de la dernière année pour obtenir un poste à votre mesure, il vous faut mobiliser vos propres forces vives pour arriver à vos fins… enfin!

Saines habitudes de vie

Autant que vous le pouvez, soignez vos habitudes de vie, quitte à changer de cercle d’amis dits « toxiques » et de réflexes qui ont pour effet de prolonger votre proverbiale stase professionnelle.

Ça peut être l’alcoolisme, le tabagisme, les drogues, les manies contre-productives, une alimentation déficiente ou le manque de sommeil. Parfois, une remise en forme physique s’impose. À vous de voir ce qui doit être ajusté pour augmenter votre réussite.

Que vous choisissiez de travailler dans une organisation ou à votre propre compte, comme consultant, par exemple, vos saines habitudes de vie vous permettront d’atteindre plus facilement vos objectifs et ouvriront, en cours de route, des opportunités inédites, au départ.

Révision de vos atouts

Même si votre CV dresse un inventaire de vos expériences académiques et professionnelles, vous êtes bien plus que ces parcours.

C’est donc probablement le temps, après un an de recherche d’un nouvel emploi, de réviser vos atouts et bien que vous puissiez le faire en solo, c’est assurément un bon moment pour solliciter des avis extérieurs, comme ceux provenant de gens de confiance qui vous connaissent.

Dressez des atouts sur une ou plusieurs feuilles blanches puis, groupez ceux qui peuvent l’être afin de distinguer certaines de vos forces.

Par exemple, une personne qui s’auto-identifierait des atouts tels que…

  • Bilingue ou multilingue;
  • Habile avec les chiffres et les calculs simples; et
  • Attentif et naturellement motivé pour les tâches répétitives.

Et bien, cette personne pourrait occuper des emplois où ces atouts sont essentiels et ainsi obtenir des conditions avantageuses, même si elle n’a pas forcément les études ou les expériences initialement demandées dans l’offre d’emploi.

Il faut donc apprendre à valoriser ses propres atouts.

Simple… et pas

Au premier regard, ça paraît simple mais vous verrez qu’en dressant votre inventaire d’atouts, vous serez appelé à reconsidérer certaines idées préconçues… à propos de vous-même!

Oui, votre potentiel pourrait tellement dépasser ce que vous aviez imaginé de vous que ça pourrait aller aussi loin que de vous amener à envisager une occupation professionnelle que vous n’aviez pas considérée, précédemment.

Certains iront jusqu’à payer pour un bilan de compétences pour en apprendre plus à propos d’eux-mêmes et des atouts qu’ils pourraient vouloir utiliser pour s’avancer, dans leur vie professionnelle.

C’est donc un exercice simple et accessible à tout et pas, en même temps car il est possible de creuser son potentiel et ce, bien plus loin qu’on aurait pu l’imaginer, lorsqu’on reçoit un accompagnement approprié, aussi bien d’un tiers de confiance que d’un professionnel attentionné et compétent.

Alors n’attendez plus et noircissez une feuille blanche avec vos atouts.

Couplée à vos autres ajustements de vie, une meilleure compréhension de vos propres atouts pourrait couper court à votre recherche d’un emploi pour laisser place à votre occupation de celui qui vous va le mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recrutement en ligne

Annoncez vos emplois en quelques clics aux meilleurs prix, sans surprises.

Jeunes gens dans un arbre